Samouraï d'hier, samouraï d'aujourd'hui... où te caches-tu ?

Publié le par Sophie

crédit photo : Evgeny Tchebotarev

crédit photo : Evgeny Tchebotarev

Comme vous le savez, j'aime le Japon, ses paysages et plus particulièrement sa culture. En manque de voyages, d'exotisme, j'ai choisi de m'évader à travers ces quelques lignes... Pour cela, intéressons-nous aux Samouraïs (ou bushis), ces anciens guerriers du Japon prémoderne qui m'ont toujours fascinés. Constituant la classe militaire dirigeante, ils sont finalement devenus la caste sociale la plus élevée de la période Edo (1603-1867).

C’est au milieu du 10ème siècle, lors de l’émergence des grands clans, que les premiers Samouraïs font leur apparition. En effet, ces clans avaient besoin de constituer une classe de guerriers puissants pour assurer leur protection. Les samouraïs étaient d’une très grande fidélité envers leur Daimyô, Shogun ou chef militaire et jouaient un rôle déterminant dans la lutte du pouvoir au Japon féodal.

Ils utilisaient toute une panoplie d'armes telles que des arcs et des flèches, des lances et des fusils, mais leur arme principale et leur symbole était le Katana Japonais. Plus que des armes, les katanas étaient des œuvres d'art réalisées par des maîtres armuriers. C'est Amakuni, un forgeron légendaire, qui réalisa le premier katana en l'an 700 après Jésus Christ. En cliquant sur le lien ci-dessus vers la boutique spécialisée, vous en trouverez quelques beaux spécimens !

Les samouraïs vivaient selon le code éthique du Bushido (soit "la voie du guerrier") qui mettait l'accent sur des concepts tels que la loyauté envers son maître, l'autodiscipline ainsi qu'un comportement respectueux et éthique. Beaucoup d'entre eux ont également été attirés par les enseignements et les pratiques du bouddhisme zen. Ils en retiraient, en effet, un sentiment d'invincibilité qui leur permettait de forger leur esprit pour ne plus douter et ne pas craindre la mort.

Le Bushido, réel code d’honneur est encore appliqué aujourd'hui au Japon. Ainsi, dans le système scolaire japonais, on retrouve des principes influencés par le code d'honneur des samouraïs comme la recherche de l'excellence, le respect de l'instruction et du rang, la combativité par exemple.

Au-delà des règles, c'est une vraie philosophie qui en découle et cet art de vivre est profondément ancré dans le Japon moderne. Ce que l’on appelle aujourd’hui le Miracle économique japonais de l’après-guerre qui a contribué à transformer le pays en chef de file de l’économie asiatique est grandement attribué à la mise en application du Bushido.

Enfin, on retrouve ces valeurs dans le cercle familial et professionnel : le respect pour sa hiérarchie, pour les anciens, pour les grand-parents en sont des exemples palpables même de nos jours.

Si le Japon fascine tant de monde quelque soit l'âge, l'origine, la couleur, la religion, le style de vie... c'est un peu à cause de tout ça ! Et encore, il reste tellement plus à découvrir...

Samouraï en armure, 1860. Photographié par Felice Beato - Wikipedia

Samouraï en armure, 1860. Photographié par Felice Beato - Wikipedia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article