DBSP - Stop au sexisme, une association à Strasbourg (67)

Publié le par Sophie

https://disbonjoursalepute.com

https://disbonjoursalepute.com

"Dis Bonjour Sale Pute" (DBSP), association née en mars 2021 a pour but de lutter contre le harcèlement de rue ou dans les espaces publics. Qu'il soit sexiste ou sexuel, qu'il se traduise par des mots ou des actes, c'est un comportement tout simplement inadmissible et répréhensible par la loi ! Avec ce nom, l'association entend mettre l'accent sur l'agressivité, la violence subie par les victimes…

Sifflements, commentaires désobligeants, blagues graveleuses, attouchements, propositions indécentes, exhibitionnisme, bousculades, agressions… D'après une enquête réalisée par l'association Right to Be, plus de 80% des femmes ont été victimes de tels actes et 65% avant même d'avoir 15 ans. Même si la loi Schiappa, adoptée en 2018, a renforcé l'action pénale contre les violences sexuelles et sexistes, en désignant entre autre, le harcèlement de rue comme une infraction, il y a encore beaucoup de choses à faire, renforcer la législation, faire de la prévention, informer davantage pour protéger les mineur.e.s et victimes potentielles.

Riche d'une équipe de bénévoles dynamiques et engagé.es, DBSP s'attache à mener diverses actions de terrain pour faire de la sensibilisation et de la prévention en milieu scolaire, en entreprise, lors d'événements ou dans le cadre de la vie nocturne et festive.

D'autres outils de sensibilisation viennent compléter ces actions : le compte Instagram @disbonjoursalepute regroupant 152 000 abonné.e.s, le livre «DBSP, Comprendre le harcèlement, le dénoncer et agir» paru aux Éditions Le Duc, le site internet www.dbsp.fr qui rassemble l’ensemble des informations et des articles ciblés ainsi qu'un podcast mensuel disponible sur toutes les plateformes d’écoute.

Mue par la volonté de faire passer son message dans un cadre festif ouvert à tous.tes, l'association a tenu son tout premier festival du 07 au 09 octobre dernier. Conférences, tables rondes, stands d'information, cercles de parole, concerts, séances de yoga, brunch... il y avait là de quoi ravir tout le monde ! Avec le slogan "Sans oui, c'est non", cette première édition était axée sur le consentement. Ce fut l'occasion de créer de belles rencontres enrichissantes, d'échanger, de sensibiliser, d'informer le public dans un cadre décontracté, agréable et bienveillant. À quand la prochaine édition ?

Tous.tes ensemble, contre le sexisme !

DBSP - Stop au sexisme, une association à Strasbourg (67)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article