Elise, le réseau qui récupère, trie et recycle les masques

Publié le par Sophie

www.elise.com.fr
www.elise.com.fr

www.elise.com.fr

Avec la crise sanitaire du Covid19, porter un masque est devenu un acte qui fait partie de notre quotidien... Nous en utilisons plusieurs fois par jour pour aller au bureau, en rendez-vous, dans les magasins… si bien qu'en France, entre 7 et 43 millions de masques sont utilisés chaque jour induisant ainsi des millions de tonnes de déchets supplémentaires non dégradables de surcroît !

Le réseau national ELISE vous accompagne dans la collecte des masques jetables ou des déchets COVID en général pour leur donner une seconde vie. Ainsi, des contenants sont mis en place dans les entreprises pour récupérer les masques uniquement ou l'ensemble des déchets Covid (gants, blouses, lingettes...). Après désinfection, ils sont transformés en granulés de PP utilisés notamment pour fabriquer la partie plastique à l'intérieur des voitures. Pour retrouver tous les détails pratiques, rendez-vous sur leur site internet www.elise.com.fr.

Personnellement, j'ai découvert le réseau ELISE grâce au recyclage des masques mais il faut savoir qu'il ne fait pas que ça... loin de là !

En effet, ELISE existe depuis 1997 et participe activement à la protection de l'environnement tout en créant des emplois solidaires pour des personnes en difficulté d’insertion ou en situation de handicap.

Si son activité a démarré il y plus de 20 ans avec le recyclage du papier, le réseau est aujourd'hui l’expert français de la collecte et du recyclage de l’ensemble des déchets de bureau. Les sites présents un peu partout en France accompagnent les entreprises dans la mise en place du tri sélectif de leurs déchets de bureau depuis le papier, plastiques, bouteilles en verre, piles, canettes, cartouches d'imprimantes jusqu'aux lampes néons, radiographies ou capsules pour café par exemple...

Bravo, une bien belle initiative, utile, solidaire et qui sait s'adapter !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article