Du Street art en braille, le pari audacieux de l'artiste The Blind

Publié le par Sophie

"Dazzled by the crash" - The Blind (2012)

"Dazzled by the crash" - The Blind (2012)

Faire du graffiti, un art visuel accessible aux non-voyants, il fallait oser... C'est le défi que s'est lancé l'artiste nantais The Blind qui compose depuis 14 ans fresques et graffitis en braille à partir de moulages de plâtre et de points en relief.

Ses œuvres quelque peu déjantées véhiculant quantité de messages drôles tel que "Ne pas toucher", "À perte de vue", "Brailler du noir", "La bourse ou la vue" ou "Pas vu, pas pris" ont pour but de rapprocher voyants et non-voyants et de rétablir la communication entre eux. La majorité des gens ne comprennent pas que c'est du braille, il faut une coopération entre un aveugle et un voyant pour décrypter le message. Pour cela, il est nécessaire de faire preuve d'une certaine ouverture d'esprit, de tolérance et d'inclusion et accepter d'aller à la rencontre de l'autre !

Bel exemple à suivre...

Publié dans Coin des artistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Merci, au plaisir de vous voir ????
Répondre
S
Merci pour votre commentaire ! J'espère que vous avez apprécié mon article et que vous reviendrez sur le blog...
E
Belle initiative !
Répondre
S
tout à fait d'accord... Vive l'inclusion !