Quand la tolérance est dans la nature...

Publié le par Sophie

Couverture magazine "Scientific American" - spring 2017

Couverture magazine "Scientific American" - spring 2017

Qui a dit que l'homosexualité était contre-nature ? C'est avec étonnement que j'ai découvert l'article intitulé " Bisexual species" écrit par Emily V. Driscoll paru dans le magazine "Scientific American" - spring 2017.

On y découvre, en effet, que les comportements homosexuels sont monnaie courante dans le monde animal (pas moins de 1500 espèces d'animaux sauvages ou en captivité parmi lesquelles les pingouins, les koalas, les cygnes, les bonobos etc... ).

Pour l'anecdote, retenons l'histoire de Roy et Silo, deux pingouins mâles originaires d'Antarctique qui se sont rencontrés au zoo de Central Park à Manhattan. Ils ont formé un couple, construit un nid et se sont mis à couver un caillou comme s'il s'agissait d'un œuf. Évidemment, cela ne pouvait rien donner ! Pour leur éviter toute frustration, un soigneur du zoo eut l'idée de déposer un œuf abandonné dans leur nid et, au bout de 34 jours, un bébé pingouin montra le bout de son bec. Roy et Silo se sont occupés de lui, l'ont nourri et élevé en parents exemplaires...

Les études ont montré que les comportements homosexuels ou bisexuels des animaux ne relevaient pas d'une identité sexuelle mais qu'il s'agissait uniquement d'une activité sexuelle. "Animals don't do sexual identity. They do just sex".

Ces activités sexuelles ont pour but de réduire les tensions, le stress, l'agressivité et permettent de maintenir la paix, la cohésion sociale dans leur groupe. Bien qu'il ait été établi que les tendances homosexuelles soient plus fréquentes en captivité, elles ont également été observées en milieu naturel, et ce, dès le 19ème siècle.

Animaux strictement hétérosexuels, bi ou homosexuels vivent ainsi côte à côte sans aucun problème particulier, en totale harmonie.

Jamais auparavant je n'avais entendu parler d'études de la sorte... À croire que ces observations ont été ignorées volontairement parce qu'elles choquaient l'opinion et la morale de l'époque. De nos jours, les choses évoluant, ces informations nous parviennent davantage mais notre bonne vieille société a encore bien du pain sur la planche.

Qu'on ne me dise plus jamais que l'homosexualité devrait être interdite, punie même car totalement contre-nature. La preuve dans cet article (en anglais) ! Si vous avez l'occasion de le lire, n'hésitez pas... Vous y découvrirez toute la tolérance qui est dans la nature !

Si les animaux parviennent à vivre en toute harmonie malgré leurs différences, l'homme qui se dit supérieur ne devrait-il pas y arriver aussi ?

Qu'en pensez-vous ? Amazing, isn't it ?

Publié dans Société

Commenter cet article