Le jeûne occasionnel et ses avantages

Publié le par Sophie

pixabay.com

pixabay.com

Pratiqué dans de nombreux pays, le "jeûne occasionnel" (fasting en anglais) est un phénomène très en vogue actuellement présentant de multiples avantages.

En effet, le simple fait de jeûner pendant 12 à 16 heures de temps en temps favoriserait l'élimination des déchets du métabolisme, diminuerait la fatigue, l'asthme, les rhumatismes et permettrait de limiter les inflammations en général stimulant ainsi notre système immunitaire.

Le laps de temps sans manger étant court, cela ne présente aucun risque pour la santé. L'objectif du jeûne occasionnel n'est pas de perdre du poids (bien que ça puisse y contribuer) mais de trouver un mode alimentaire sain qui permette de se sentir mieux au quotidien. Le jeûne est cependant déconseillé aux femmes enceintes, aux malades et aux enfants en pleine croissance...

Pour ma part, je pratique le "fasting" depuis des années, sans même le savoir puisqu'il m'arrive régulièrement de ne pas pouvoir manger correctement. Des problèmes neurologiques rendent la digestion difficile et me compliquent la vie. Se limiter à du thé, du pain et du riz pendant 1 semaine ou 2, je pense qu'on peut appeler ça du fasting, non ?

Le temps que l'organisme se remette dans le droit chemin, on oublie les ballonnements, les crampes et autres douleurs abdominales, on se sent plus léger, détoxifié comme si on avait rechargé les batteries.

Finalement, je n'en suis jamais morte et j'apprécie d'autant plus de revenir à une alimentation un peu plus dans les normes sans douleurs associées. Et ce sans médicaments à gogo qui ne feraient que polluer l'organisme encore davantage...

Lecture complémentaire : "L'art de jeûner : Manuel de jeûne thérapeutique de Buchiner" de Françoise Wilhelmi de Toledo (24.50 € sur Amazon)

Source : Magazine fémina

Le jeûne occasionnel et ses avantages

Commenter cet article