Est ce que j'aurais raté mon rendez-vous avec Stephen King ?

Publié le par Sophie

villllage de Rockport (Maine) - wikipedia.org

villllage de Rockport (Maine) - wikipedia.org

Parce que j'étais trop jeune, trop sensible, trop influençable peut-être quand j'ai vu les films "Ça" et "Carrie" inspirés des romans de Stephen King, j'ai mis une croix sur le reste de son œuvre.

J'évitais soigneusement tout ce qu'il écrivait parce que j'étais persuadée que ses livres n'étaient vraiment pas faits pour moi (NO definitely NOT !). Tout ça était vraiment trop angoissant à mon goût... Horrible, glauque, cauchemardesque !

Quand mon frère qui ne lisait jamais rien en dehors des bandes dessinées genre "Zembla", la série "Astérix" ou éventuellement "Tintin" s'est mis à collectionner tous ses livres, je n'ai plus rien compris... Comment pouvait-il aimer ces horreurs ? et surtout dormir avec tous ces cauchemars ambulants juste au-dessus de sa tête ?

Ce n'est que bien des années plus tard après avoir vu par hasard et beaucoup aimé "La tempête du siècle", "the Mist", "Christine" ou encore la série "Under the dome" , que j'ai commencé à accorder le bénéfice du doute à Stephen King, l'écrivain fétiche du Maine (tous ses romans se passent dans la région où il a grandi).

Découvrir le livre audio en anglais "The Stand" (1978 -1990) soit "Le Fléau" en français a été une véritable révélation. Il reste, aujourd'hui encore mon préféré suivi de près par "22-11-63" publié en 2011.

Si ces romans restent basés sur un événement hors du commun, étrange, surnaturel, leur but à mes yeux, n'est plus d'inspirer angoisse et cauchemars au lecteur potentiel. Non, en fait, Il y a quelque chose de plus dans ce style d'histoires, plus proche de la réalité et en même temps original et hors des sentiers battus ! Je ne dis pas que j'en viens à aimer absolument tous ses livres mais ce style-là me plaît... Dire que j'ai failli rater mon rendez-vous avec Stephen King ! Ç'aurait été dommage, non ?

Commenter cet article