"La la land", film de Damien Chazelle (2016)

Publié le par Sophie

http://www.lalaland.movie

http://www.lalaland.movie

La la land. Expression anglaise équivalant à "Pays des bisounours où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Quel titre, inquiétant ou prometteur ?

J'avais tellement entendu parler de ce film, éloges à tout va, bonnes critiques, même mes amis les plus difficiles le qualifiaient de "film de l'année" que j'ai fini par aller le voir pour me faire ma propre opinion...

D'abord, il faut bien dire qu'en lisant "comédie musicale" dans le descriptif du film, j'avais été quelque peu "refroidie". Ils vont pas nous servir un conte façon Mary Poppins, tout de même ? Même si enfant, j'ai beaucoup aimé ce film, mes goûts ont quelque peu évolué depuis... NON je vous rassure sur ce point, ce film va bien au-delà !

Deuxièmement, le titre est parfaitement bien choisi. Le début du film est, en effet, un vrai La la land ou pays de bisounours, ambiance naïve, fêtes, paillettes, couleurs pastel, légèreté, insouciance et un rêve : devenir actrice/musicien... Un homme, une femme, une rencontre. Évidemment, ils tombent amoureux. Prévisible, non ?

Pour moi, le film commence vraiment lorsque cet amour un peu "tiède" commence à se fissurer, qu'ils se disputent et se séparent. C'est à ce moment-là qu'ils se rendent compte que rêve et réalité ne vont pas ensemble ! Eh oui, dans la vie, il faut bien manger, avoir un toit sur la tête et, pour gagner sa croûte, il faut quelquefois faire des concessions, des sacrifices en acceptant d'adapter son art aux attentes du public. C'est ce que fait Sebastian, le héros du film magnifiquement interprété par Ryan Gosling qui abandonne son rêve, joue de la musique qui ne lui correspond pas pour faire ce qu'on attend de lui. Mia (alias la brillante Emma Stone), serveuse dans un bar en attendant de décrocher le rôle de sa vie ne le comprend plus et préfère suivre son propre chemin en restant fidèle à ce qu'elle aime, ce qu'elle est.

Lorsqu'ils se retrouvent quelque temps plus tard, la pièce de Mia connaît le succès qu'elle mérite et Sebastian a enfin ouvert son club de jazz. Tout marche pour eux, même s'ils ne sont plus ensemble... Force est de constater que les rêves se réalisent finalement !

La dernière scène est de loin ma préférée car elle est tellement inattendue... Pas d'inquiétude, je ne vous gâcherai pas l'effet de surprise ! Elle me donne envie de conclure sur cette pensée : "Avoir des rêves et tout faire pour qu'ils se réalisent c'est bien mais il faut faire des choix, le prix à payer peut être élevé !" (typiquement carrière vs famille).

Conclusion : Bon film - peut être pas le film de l'année mais qui vaut le coup d'œil surtout si l'on y trouve les messages cachés au delà des apparences ! À voir assurément...

Publié dans À découvrir

Commenter cet article