"L'attentat" de Yasmina Khadra

Publié le par Sophie

"L'attentat" de Yasmina Khadra

En ces temps troublés où résonnent des mots sombres comme "attentat", "explosion", "victime", "terrorisme", diverses questions reviennent tarauder mon esprit.

Ainsi, je me demande ce que doit ressentir la famille, la mère, le frère, l'épouse d'un khamikaze qui a choisi de se faire sauter avec une ceinture d'explosifs, de massacrer des dizaines d'innocents, de foncer dans la foule avec un véhicule en feu pour défendre la cause d'un mouvement terroriste.

Comment mon enfant, mon ami, mon bien-aimé en est-il arrivé là ? Comment s'est-il fait enrôler là-dedans ? Comment ai-je pu ne rien voir ? D'où vient cette violence ? Pourquoi lui ? Comment a t-il pu faire cela ?

Toutes ces questions et bien d'autres encore, Yasmina Khadra se les pose dans son roman intitulé "L'attentat" paru en 2005 aux Éditions Julliard.

Résumé : "Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l'hôpital, le docteur Amine, chirurgien israélien d'origine arabe, opère à la chaîne les survivants de l'attentat. Dans la nuit qui suit le carnage, on le rappelle d'urgence pour examiner le corps déchiqueté de la kamikaze. Le sol se dérobe alors sous ses pieds : il s'agit de sa propre femme. Comment admettre l'impossible, comprendre l'inimaginable, découvrir qu'on a partagé, des années durant, la vie et l'intimité d'une personne dont on ignorait tout ?"

À travers le personnage du Docteur Amine, le lecteur se retrouve face à toutes ces interrogations, plongé dans cet océan de souffrance ressentant le rejet et la haine des autres dans son propre corps comme s'ils ne faisaient plus qu'un.

Yasmina Khadra est un vrai spécialiste pour dépeindre les situations de crise en rapport avec le terrorisme. Ce roman paru il y a 11 ans déjà n'a rien de démodé, il est même tristement d'actualité hélas. Il faut croire, qu'en la matière, l'homme n'apprend rien - il reste un animal qui n'hésite pas à manipuler et détruire ses semblables lorsqu'il estime cela nécessaire !

 

Publié dans À découvrir

Commenter cet article