Aromathérapie : les bienfaits des huiles essentielles

Publié le par Sophie

Aromathérapie : les bienfaits des huiles essentielles

L'Aromathérapie (du grec "aroma" = arôme et "therapia"= soin, cure) est l'utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Le terme a été utilisé la première fois en 1935 par le chimiste Maurice Gattefossé. Alors qu'il faisait des recherches en parfumerie, Maurice Gattefossé s'est brûlé grièvement les mains lors d'une explosion de laboratoire. Atteint de gangrène, il retira ses bandages et, en dernier recours, appliqua sur ses plaies infectées de l'huile essentielle de lavande. Selon la légende, les résultats furent stupéfiants et confirmèrent son intuition : l'essence de lavande possède de réelles propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Dès lors, il consacra une partie de ses recherches aux vertus des huiles essentielles.

Dans les années 1960, le docteur Jean Valnet reprit les travaux de Gatefossé et publia des ouvrages de référence ("Aromathérapie, Traitement des maladies par les essences de plantes"). Ils sont tous deux considérés comme les pères de l'Aromathérapie moderne.

De nos jours, les usages des huiles essentielles sont multiples : elles sont utilisées couramment dans l'automédication de confort, la relaxation, en cosmétique et dermatologie cosmétique, pour la préparation au sommeil, en naturopathie (ayurveda par exemple), en médecine pour la désinfection et la cicatrisation des plaies ou le traitement des traumatismes ou brûlures.

Certaines huiles essentielles (HE) sont très bien tolérées pures sur la peau, d'autres nécessitent d'être diluées dans une huile végétale (amande douce, jojoba, avocat, argan...) ou dans un excipient lipophile (crème, lait). Comme toute molécule active, les huiles essentielles peuvent avoir des effets indésirables graves. Il est important de connaître leurs propriétés, les éventuelles contre-indications et respecter les dosages et la durée de la prise. Généralement, on évite les traitements à base d'huiles essentielles pour les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes allergiques (asthmatiques par exemple).

Méthodes d'administration des huiles essentielles :

- diffusion atmosphérique : méthode la plus simple et plus couramment utilisée ( avec un diffuseur adapté uniquement). TESTÉ ET APPROUVÉ : Pour une ambiance détendue, dans un diffuseur électrique, mettez 4 gouttes d'essence de pamplemousse - 4 gouttes d'essence de mandarine et laisser diffuser 10 à 15mn.

- inhalation : il suffit d'ajouter quelques gouttes d'huiles essentielles à un bol d'eau chaude (non bouillante) et d'en respirer les vapeurs, une serviette sur la tête. une inhalation sèche est aussi possible, il suffit de déposer quelques gouttes sur un mouchoir propre et de respirer profondément. TESTÉ ET APPROUVÉ : Contre un gros rhume, mettez 2 gouttes d'essence de citron - 3 gouttes d'essence d'eucalyptus - 2 gouttes d'essence de pamplemousse dans un bol d'eau chaude et penchez vous au-dessus pendant 5-10mn avec une serviette sur la tête (fermez les yeux pendant l'opération).

- voie transcutanée : (massages, bains) Peu d'huiles pouvant être appliquées pures sur la peau, il convient de les diluer dans une huile végétale au préalable. Pour les bains, les huiles essentielles n'étant pas hydrosolubles, elles doivent être utilisées avec un dispersant (lait, œuf par exemple). TESTÉ ET APPROUVÉ : Pour un bain relaxant (30mn 2x/semaine), mélangez 5 gouttes d'essence de bergamote - 3 gouttes d'essence de géranium - 2 gouttes d'essence d'ylang ylang dans une cuilère à soupe de lait et ajoutez le tout à l'eau du bain (une fois le robinet coupé).

- voie orale : connu pour être le mode d'utilisation le plus efficace, il est aussi potentiellement dangereux. Les huiles essentielles sont des substances puissantes... Personnellement, j'évite absolument !

BONUS : Si comme moi, il vous arrive d'avoir des aphtes (y compris sur la langue, ce qui est très douloureux) et que vous avez horreur des "solutions qui arrachent" vendues en pharmacie ou dans le commerce, optez pour l'huile essentielle de carotte ! Quelques gouttes dans un verre d'eau, gargarisez pendant quelques minutes pour obtenir un soulagement immédiat... vous souffrirez moins comme anesthésié légèrement ! Ça ne dure pas longtemps mais c'est toujours bon à prendre !

Pour aller plus loin, consultez le livre "L'Aromathérapie" du Dr Jean Valnet vendu en livre de poche environ 8,00 (neuf) sur Amazon...

 

Source : wikipedia

Aromathérapie : les bienfaits des huiles essentielles
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article