Saviez-vous qu'un mariage heureux vous assurait une bonne santé ?

Publié le par Sophie

Saviez-vous qu'un mariage heureux vous assurait une bonne santé ?

De récentes recherches ont montré que la santé du cœur, la stabilité, le bien-être dans nos relations, les bons rapports avec notre partenaire allaient de pair. Il était déjà prouvé que les personnes mariées avaient tendance à vivre plus longtemps et en meilleure santé que leurs homologues célibataires. Rien de bien mystérieux à cela puisque les gens mariés ont quelq'un qui les garde à l'œil, les emmène chez le médecin si nécessaire, s'assure qu'ils prennent leurs médicaments... Il semble, pourtant, que les bénéfices aillent bien au-delà du simple fait qu'il y ait quelqu'un pour composer le 15 en cas d'urgence - en effet, c'est bien la qualité de l'union qui fait la différence !
En 2015. l'Université de Michigan a suivi plus de 1300 couples pendant plus de 6 ans et a contaté qu'un mauvais mariage affectait le cœur. Lorsqu'une épouse est en état de stress, la pression artérielle du mari grimpe en flèche. Si les deux partenaires estiment que leur mariage va mal, la pression artérielle de celui-ci est au plus mal...
D'autres chercheurs se sont penchés sur des unions qui n'étaient ni hyper-heureuses ni spécialement malheureuses non plus. À Brigham Young University, une étude indiquait que la présence d'interactions négatives autant que positives dans un couple étaient synonymes de pression artérielle plus élevée chez le mari que dans un couple se décrivant comme pleinement satisfaisant.
D'après une étude de 2015, dans les influences bénéfiques du mariage sur la vie des individus, on peut retenir une vie plus saine, une consommation d'alcool réduite, une alimentation plus naturelle et plus d'activité physique.
Il semble également que les personnes mariées survivent plus souvent aux cises cardiaques - et récupèrent plus vite que les célibataires. Les chercheurs de l'Université de Pennsylvanie ont ainsi remarqué que les femmes mariées qui avaient subi une opération du cœur étaient capables d'accomplir tous les gestes liés à l'hygiène intime (s'habiller, se laver...) de façon autonome bien plus rapidement que les femmes divorcées, veuves ou séparées.

Vous savez, donc, ce qui vous (nous) reste à faire ??

Source : Time.com
 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article