On les appelle les "Tanguy"...

Publié le par Sophie

On les appelle les "Tanguy"...

Par référence au film éponyme d'Étienne Chatiliez sorti en 2001, on qualifie les jeunes adultes, parfois en couple, hébergés par leurs parents de "Tanguy". Un phénomène accru par la crise économique et le manque de logements sociaux, comme le prouvent les chiffres.

Actuellement, 4.5 millions de majeurs vivent chez leurs parents ou chez un autre membre de leur famille, grands-parents bien souvent. Parmi eux, 1.3 million sont âgés de plus de 25 ans et 1.5 million occupent un emploi rémunéré. La moitié est salariée en CDI à temps complet . Près d'1 million ont été contraints, après avoir eu un logement indépendant, de regagner le domicile parental, faute de moyens.

Ces chiffres témoignent de l'inadaptation du prix des loyers et de l'immobilier aux besoins et de leur inaccessibilité pour une large partie de la population, jeunes en tête. La Fondation de l'abbé Pierre a regroupé et analysé toutes ces données, vous les retrouverez sur son site à l'adresse suivante : www.fondation-abbe-pierre.fr/nos-actions/comprendre-et-interpeller/la-face-cachee-des-tanguy

Qui a dit que la crise était derrière nous ?

 

Source : Journal de la Fondation abbé Pierre N°91 - Avril 2016

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article